Art 5.3/Ingérence de l'industrie du tabac

Article 5.3 de la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac:

En définissant et en appliquant leurs politiques de santé publique en matière de lutte antitabac, les Parties veillent à ce que ces politiques ne soient pas influencées par les intérêts commerciaux et autres de l’industrie du tabac, conformément à la législation nationale.

Voir directives sur l'application de l'article 5.3. de la CCLAT.

Sénégal - Le Sénégal en première ligne dans la bataille contre l’industrie du tabac

Djité Sekou, 32 ans, fume toutes les nuits, lorsqu’il est de garde devant l’un des nombreux immeubles de Dakar, au Sénégal. Il a fumé sa première cigarette, une Monte Carlo du Maroc, il y a huit ans et lorsqu’il a assez d’argent, il en fume 20 à 30 par jour. C’est une addiction qui lui coûte parfois le quart de son salaire mensuel.

Côte d'Ivoire - La societé civile affûte ses armes pour faire face à l'industrie du tabac

Dans le cadre du projet régional de mise en œuvre de la Convention-Cadre de l'OMS pour la Lutte Antitabac, le ROCTA-CI, l'ONG CLUCOD et l'Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires participent au renforcement des capacités des organisations de la société civile pour faire échec à l’ingérence de l’industrie du tabac dans les politiques de santé publique en Côte d'Ivoire - par Tall Lacina.

Burkina Faso - Protection des politiques de santé contre l'ingérence de l'industrie du tabac

Les 2 et 3 septembre 2013, le Ministère de la santé du Burkina Faso en collaboration avec des ONG a organisé un atelier sur l’article 5.3 de la Convention Cadre de l’OMS pour la Lutte Antitabac (CCLAT). Cette activité traduit l’engagement des plus hautes autorités burkinabès à protéger les politiques de santé de l’ingérence de l’industrie du tabac.

Madagascar - Gouvernement et société civile ensemble contre l'ingérence de l'industrie du tabac dans la politique de santé publique

Les 27 et 28 août 2013, au Motel Anosy, Antananarivo, deux ateliers ont été organisés, axés sur la protection contre l’ingérence de l’industrie du tabac, la ratification de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT) et l’adoption des règlements antitabac ainsi que sur leurs textes d’application.

Sénégal - Plaidoyer pour le vote et l’application d’une puissante loi antitabac au Sénégal

Classé comme étant un des premiers pays africains à se doter de loi antitabac depuis 1981, où l’interdiction de l’usage du tabac dans ses villes religieuses date de 1883, le Sénégal dispose d’indiscutables atouts pour réussir de manière exemplaire et irréprochable l’adoption, le vote, et l’application stricte des dispositions d’un puissant projet de loi antitabac. Mais cette réussite passera inéluctablement par le respect sans réserve, ni exception de l’ensemble des dispositions de la Convention-cadre pour la Lutte Antitabac. Ce passage salvateur est de la haute responsabilité des autorités exécutives, mais surtout législatives auxquelles ce projet sera prochainement soumis.

Tchad - La stratégie de reconversion des anciens tabaculteurs proposée par Imperial Tobacco est un leurre

Pour séduire les autorités tchadiennes, l'industrie du tabac se présente comme l'alliée des anciens tabaculteurs et du monde rural, en exploitant de façon fort opportuniste le thème de campagne du président de la République. Imperial Tobacco a lancé une opération de charme en instrumentalisant la nécessité à laquelle les anciens tabaculteurs ont été confrontés de reconvertir leur activité vers une culture de remplacement. Cette opération n'est en fait qu'une tentative de dédouanement moral.

Sénégal - En violation de la Convention-cadre de l'OMS, Abdoul Mbaye privilégie les intérêts de l'industrie du tabac au détriment de la santé des Sénégalais

Les associations de la société civile de lutte contre le tabac en veulent au Premier ministre du Sénégal, qui a demandé aux parties prenantes devant élaborer la loi sur le tabac d’impliquer l’industrie du tabac. Ce qui est contraire à l’article 5.3 de la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac, que le Sénégal a pourtant ratifiée en 2006.

Pages